Scandal’s Bizarre Adventure Part 8 : Madao is Unbreakable

THE HOBBIT: AN UNEXPECTED JOURNEY

Hello tout le monde,

Ça fait un peu plus de deux mois que je suis parti et dans un mois tout pile je rentre en France.

L’été dernier, ayant appris que ma mission allait se terminer, je me suis dit « Pourquoi pas faire un truc que je veux faire depuis que je vais en vacances au Japon, c’est de le parcourir du Sud au Nord et surtout faire le Yuki Matsuri (Festival de la neige, avec les sculptures de château par exemple…). Bref, j’ai la possibilité, du coup sur un coup de tête je prends mes billets d’avion pour 3 moi à parti de fin Novembre o/. On peut également dire que je réalise un rêve que j’ai depuis l’enfance, en jouant à Pokémon et en parcourant les différents monde avec juste un sac à dos.

FC12EAB5-8121-4EBB-A0B2-67541CA638EC
Il est l’heure de partir

Comme c’est mon premier voyage comme ça, j’avoue que la préparation a été quelques peu… improvisée. L’organisation chez moi, c’est déjà pas ça mais pour un aussi gros voyage… Je savais au moins ou je voulais allé, mais pas ce que j’allais faire mais tant pis, c’est ça quand on est un Madao, on part à l’aventure avec son carton puis c’est parti (bon pas vraiment quand même :’D).

Après avoir réuni quelques affaires, un bon gros sac de randonnée (c’est important d’en choisir un bon et adapté à votre taille, c’est quand même presque 12/13 Kg sur votre dos pendant un journée de temps à autre), il est temps de partir o/. Entre temps on m’a donné pleins de conseil pour des visites à faire, je vais pas m’enuyer.

Pour ce qui est des hôtels, Guest House et autres, comme je n’avais pas de plan précis, je faisais la plupart des réservations la veille pour le lendemain. Puis si je voulais rester un peu plus longtemps dans une ville, j’avais juste à demander une nuit supplémentaire, en général c’était ok.

Les premiers jours ont été sur Tokyo avant de rejoindre la Corée du Sud. C’était un pays que je voulais faire depuis longtemps et j’en avais la possibilité donc pourquoi pas :)! J’avoue que le choc culturel entre le Japon et la Corée du Sud a été violent. Le pays est vraiment joli et possède une histoire intéressante, cependant, c’était pas vraiment ça niveau civilité… bien sur comme partout, faut pas rester sur quelques impressions mais sur une semaine entière, ça m’a vraiment dérangé, bien pire qu’en France pour vous dire… Entre les gens qui vous grille dans le métro pour les tickets, ceux des konbini que tu déranges presque pendant qu’ils regardent leurs drama (même moi je fais pas ça… oups) ou encore le peu d’aide dans les restaurants. Mais à côté de ça j’ai quand même fait des rencontres sympathique dans des bars qui l’étaient tout autant! Je regrette absolument pas, et j’aimerai bien y retourner pour visiter autre chose que Séoul. Autre petit détail qui pourrait en déranger plus d’un. La nourriture épicée. Parce que ça l’est. Vraiment. Les toilettes s’en souviennent (bon appétit bien sur!).

Ensuite c’était le retour au Japon o/. Et bon sang, j’ai beau connaître le pays (enfin, façon de parler bien sûr), que de rencontres incroyables et de moments agréables. C’est pas la première fois que je voyage seul, je l’ai déjà fait quelques fois, mais jamais je n’ai eu autant de chance pendant mes vacances. Je pense aussi que le fait de loger dans des Guest House aide pas mal, mais également de vouloir un peu (un peu, pas trop quand même) sortir des sentier battu facilite la rencontre avec les gens. Bien sur également, il faut être un peu curieux. J’ai beaucoup appris avec « les petits vieux » comme j’aime les appelés, ils sont tous choupi et prêt à vous raconter l’histoire de la ville ou vous expliquer tel ou tel truc. Puis au détour d’une montagne, on vous propose un petit café chaud, un onigiri parce que le baka gaijin (étranger) que je suis n’a pas pris à manger haha avant une petite montée de 4/5 heures. Mais n’oublions pas les plus jeunes aussi (😭) qui m’ont bien aidé et surtout ont été d’une gentillesse infini 😭😭😭. J’imagine qu’aussi, connaître un peu ce qui marche localement aide pas mal (en l’occurence ici les animés/manga). Ça fait tellement plaisir de pouvoir parler de Gintama avec PRESQUE tout le monde, du p’tit jeune de 20 ans à la femme de 55 ans ou même le papi qui connaît grâce à son petit fils. bref de superbes rencontres en à peine 2 mois, enrichissante sur de nombreux plans et qui donne encore plus envie de voyager à travers le monde en prenant son temps. Car je pense aussi que prendre son temps à été une donnée importante.

Nombre de fois je me suis dit « oh et si j’allais là, j’ai le temps après tout ». Gifu par exemple, à côté de Nagoya. Je pensais pas y aller et directement passer par Shizuoka, puis je me suis dit, tiens un Château en haut du montagne, allons-y!!! Et j’y ai fait une de mes plus belle rencontre cette année (et peut-être des voyages au Japon) quand au Musée de la ville, un petit vieux m’aborde puis me demande d’ou je viens « France! ». Bingo, sa fille était fiancé à un français, il me demande « Tu as du temps pour boire un coup? ». La suite, vous l’imaginez, c’est terminé par un mal de crâne, mais heureux d’avoir pu échanger pendant toute une soirée sur tout et n’importe quoi sans voir le temps défilé.

D20CED04-DBCD-4D13-B51C-6EE2EE476684
A lire absolument (et ses autres livres)

Autre rencontre tout aussi exceptionnelle, et je dois dire merci à Moka pour ça <3, sur l’ile de Manabeshima. Il faut remettre dans le contexte, cet été, Moka m’a fait lire puis acheter un (non en fait plusieurs livres) de Florent Chavouet, un déssinateur qui a fait plusieurs carnets de voyage absolument fantastique. Manabeshima (que je vous recommande chaudement) en fait parti et il m’a donné envie de visiter cette petite île du Japon perdu dans la préfecture d’Okayama. Grand bien m’en fasse, j’y ai rencontré Atsumi, qui s’occupe de la billetrie du Ferry. Une dame absolument charmante, qui à peine j’ai posé le pied sur l’ile « Tu es français? » (on va dire que c’est mon superbe accent qui à fait ça haha). Ni une, ni deux, elle me propose de faire un petit tour de l’île avant le prochain ferry, elle me raconte pleins d’anecdotes sur l’ile, sur Florent, m’apprends à compter en Japonais… puis le soir venu avant de reprendre le ferry, elle me propose de prendre le café chez elle, me montre un tas de photos de toutes les personnes (connues ou non) qui sont venu. C’était exactement pour ça que je voulais faire un voyage comme ça, rencontrer, échanger avec les gens.

Et le meilleur endroit pour faire ça, c’est les Guest House, ou se retrouve des gens de plusieurs nationalités, pour échanger des points de vu différents. Celle ou je suis actuellement, à Sendai, est certainement une des meilleures que j’ai visité. Conviviale, les personnes du staff sont absolument adorables. Beaucoup d’échanges, une soirée au Karaoké, le fun à l’état pur comme d’hab (même si tu finis encore une fois avec un certain mal de crâne haha.

4ACEF7C8-1A0E-4066-B956-137694EE56EE

J’ai encore un mois donc, j’espère pouvoir faire encore de très bonnes rencontres même si déjà, ce voyage restera gravé à jamais dans ma mémoire! Rendez-vous un jour (peut-être) pour la suite :). Ci dessous, une petite carte faite main sur mes étapes du voyage!

6CB75A47-A026-4B27-A307-6BD3FF49CEC6

 

See you Space Cowboy…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s