Arigatou Kaori Miyazono

vlcsnap-2015-03-20-19h09m50s153

Bon, pour ceux qui l’ont déjà vu (fini?) auront compris sur quoi allait porter mon article du jour (mois? haha). Il s’agit de Shigatsu wa Kimi no Uso. Alors je sais, j’en ai déjà parler lors d’un précédent article

Du coup je vais pas reparler de la première partie abordé dedans mais plutôt de la seconde et la fin de l’anime (oui ça va spoil, j’ai essayé de ne pas spoil dès le titre non plus quand même).

Cette seconde partie se concentre plus sur la romance et la psychologie des personnages. Bien sur, il y a toujours des performances musicales mais c’est un peu plus en retrait.

On aurait pu croire que tout allait bien dans le meilleur des monde mais non, vous vous fourrez le doigts dans l’œil. Kao-chan, qui est, soyons honnête, la fille la plus mignonne de la saison d’automne/hiver 2014/2015 est très souvent malade, ce qui l’oblige à des visites régulière à l’hôpital.  Sauf que sont état s’empire au fil des épisodes. Et c’est, je trouve, un des défauts de l’anime. Kao-chan est malade, c’est triste, mais le pire, c’est qu’on ne sait pas ce qu’elle a. Et ce jusqu’à la fin, on ne saura pas. Alors peut-être que dans le manga, tout est expliqué ( d’ailleurs j’en profite pour dire que le manga sort en France en Avril aux éditions Ki-Oon) mais là, on est un peu frustré (pas seulement pour ça, mais on verra plus tard).

Kousei, qui venait enfin de se remettre du traumatisme de la mort de sa mère (qui l’empêchait d’entendre les notes du piano) n’aura malheureusement pas le temps de souffler.

Shigatsu-wa-Kimi-no-Uso-01

Pendant que Kousei donnera des leçons à la petite soeur de Takeshi en vue d’une performance dans son école, Kao-chan le passera le plus clair de son temps à l’hôpital, magnifiquement *sic* retranscrit dans l’anime par sa pâleur. S’en suit un long combat contre sa maladie, dans l’espoir de remonter sur scène avec Kousei afin de faire une dernière performance ensemble.

Le petit regret de cette seconde partie, c’est le retrait de certains personnages, Watari n’est pratiquement plus présent, de même que Emi et Takeshi qu’on ne voit presque plus hormis quelques brèves apparations. Pas bien méchant mais frustrant encore une fois.

shigatsu

On sent qu’on se rapproche de la fin, puis arrive le premier coup de couteau dans le coeur. Mais le bien violent, celui dont tu te relève presque pas. Qui n’a pas fait pause, est rester bloqué 10 secondes puis revenu en arrière pour bien relire ce qu’a dit Kao-chan à Kousei « Veux-tu commettre un suicide avec moi? ». POURQUOI? Quel esprit démoniaque se cache derrière tout ça?

vlcsnap-2015-03-21-19h07m25s107

Bien sur les épisodes suivants montreront le combat de notre petite Kao-chan pour essayer de revenir sur scène. Malheureusement, rien n’y fera, se sentant de plus en plus faible, elle décide de faire l’opération de la dernière chance. Et là, accrochez-vous, les derniers episodes, et particulièrement le dernier ne sont que désespoir. Monokuma approuve ces épisodes. Le dernier épisode, en 2 partie, se concentre d’abords sur la performance de Kousei lors d’un concours. Tout est absolument sublime, l’animation à couper le souffle (bon sang, les animateurs ont du avoir du sang au bout des doigts), la musique, la mise en scène. Car oui, pendant la représentation, Kousei sait que Kao-chan est entrain de mourir (bon on passera sur le comment du pourquoi, les connexions, toussa …). Son « Sayonara » (Adieu en japonais) est lourd de sens.

Shigatsu_wa_Kimi_no_UsoLa 2eme partie de l’épisode est aussi (voir encore plus) triste. Kao-chan a laissé une lettre pour Kousei, où elle écrit toute la vérité. Qu’elle le connait depuis longtemps, que c’est lui qui l’a fait passer du piano au violon, qu’elle l’aimait secrètement depuis tout ce temps. D’ailleurs, le nom de l’anime ( » Your lie in April » « Shigatsu wa Kimi no Uso » en japonais) fait référence au seul mensonge que Kaori est fait à Kousei. Ce n’est pas Watari qu’elle aimait, mais bien lui. Sauf qu’elle n’osait pas, parce qu’elle pensait qu’elle ne trouverait pas sa place entre lui et ses amis. Et surtout elle ne se voyait pas demander à Tsubaki, qui aime Kousei, de le lui présenter.

Et mon dieu que cette lettre est triste, perso j’ai versé des larmes, impossible de rester insensible. En plus, le tout est sublimé par une OST magnifique, brillante. Et comment rester de marbre par cette dernière phrase « Le printemps sera bientôt là. Le printemps, la saison où je t’ai rencontré, arrive. Un printemps sans toi…arrive » Ouvrez les vannes.

Honnêtement, j’allais lui mettre 9/10 mais ce final, ces émotions. C’est 10/10. Ça faisait bien longtemps qu’un anime ne s’était pas aussi bien fini. Bien sur, ça fait beaucoup parler car sur MAL (My Anime List), Shigatsu se classe 15eme (devant certaines pointures tel que Cowboy Bebop). Personnelement, peut importe le classement, la note ou je ne sais quoi, pendant ces 22 épisodes, j’ai vibré devant la musique, avec les personnages, j’ai pleuré, j’ai rigolé, j’ai souris en même temps qu’eux et je pense que c’est plus important que le reste :).

Je pense que c’est tout, mais Shigatsu wa Kimi no Uso restera gravé dans ma mémoire très longtemps je pense, au même titre qu’un Evangelion, Cowboy Bebop et autres.

« Arigatou Kaori Miyazono »

vlcsnap-2015-03-21-19h35m56s238

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s