Bienvenue chez les Yorozuya

latest

Parfois, on se demande comment on a pu passer à côté d’une série pendant tant d’année. Et il m’est arrivé ça le mois dernier quand j’ai enfin décidé de lancer Gintama. Bien sur, j’en avais entendu parler, tout le monde s’accordait à dire que c’était une série génial mais un peu longue à démarré. Comme ça m’a fait la même chose avec One Piece (et je l’ai lâchée pour cette raison), j’ai pris pas mal de temps mais … bon j’ai pas encore fini (plus de 250 ep) mais après 150 épisodes (en fait, j’ai fini la saison 1 depuis), il fallait bien que j’en parle. Enfin je vais en parler car il a rejoint mon top 3 avec Cowboy Bebop et Evangelion.

Mais bref, parlons peu, parlons bien : Gintama conte l’histoire de Sakata Gintoki, un Yorozuya (homme à tout faire) dans la ville d’Edo (ancien nom de Tokyo) à la fois contemporaine mais avec des bouts historiques (entre tradition et modernité comme diront certains haha!). Et comme ça serait moins drôle tout seul, Gin-san est accompagné de Kagura, une jeune fille du puissant clan Yato et Shimura Shinpachi, un jeune samouraï débutant.

Comme je l’ai dit juste avant, Gintama se déroule dans la ville d’Edo, celle-ci ayant été conquise par des extra-terrestres, les amanto, 20 ans avant le début de l’histoire. C’est à cause d’eux que les samouraïs ont été pratiquement éradiquer du pays suite à l’interdiction du port du sabre.

gintama-2-4266501dfd

Mais plus que l’histoire (il y en a une bien sur, mais pas de vrai fil rouge à l’instar de Space Dandy), c’est la galerie de personnages qui fait tout le sel de Gintama. Certes, les débuts peuvent être laborieux (pour beaucoup, il faut 30 à 40 épisodes pour rentrer dedans, pour moi, j’ai été conquis dès les premiers épisodes) du à la présentation des personnages. Les arcs sont plutôt court (5/6 épisodes pour les plus gros, 2 en général) ce qui évite les longueurs (à savoir, le premier arc « sérieux » se déroule vers l’épisode 60).

Mais l’auto-dérision, les références et l’humour dans Gintama sont pour la plupart brillantes. Je pense avoir jamais autant rigoler devant un anime depuis … toujours? Et seul Gintama peut nous faire rire alors que les personnages sont simplement sur des chiottes pendant tout l’épisode. Un autre ou ils doivent augmenter l’audience de l’anime (oui oui) et pour cela, pioche à droite et à gauche dans les manga du Shonen Jump (Magazine de pré-publication au Japon ou est édité Gintama) ce qui nous donne un « Gintama the Movie : DragonBleachPiece.  Ou encore quand il s’agit d’améliorer « Gintaman » (vous l’aurez compris, un parodie de Gintama) dans le Shonen Jump. Il y a tellement de situations (vraiment beaucoup) mais je voudrai pas vous gâcher la surprise de la découverte.

49792637_p0

Bien sur, ça peut faire peur pour le fan lambda, il y a énormément de références, qui sont pour la plupart venues tout droit d’autres manga/anime mais également de la vie de tous les jours. Rassurez-vous, tout est très bien expliquer dans le manga et vous ne serez pas perdu (Le manga est édité par Kana en France, l’anime étant lui disponible sur Crunchyroll, mais uniquement la nouvelle saison en VOSTFR, les anciennes sont dispo seulement en VOSTA).

Clairement, je ne serai que trop vous conseillez Gintama, une véritable déclaration d’amour pour peu qu’on aime les manga/animation Japonaise. C’est simple, on passe par toutes les émotions, on rigole, on pleure et tout ça dans le même épisode sans pour autant avoir l’impression d’en faire trop.

Sur ce, et parce que je m’en lasserai jamais de ce cri, je vous laisse sur cette video de notre cher Gintoki ayant quelques sueurs froides :D!

Publié dans Animes, Manga | Tagué , | Laisser un commentaire

Prochainement dans Le Blog Useless

Déjà fin Juin et pas un seul article sur mon blog …

Et j’ai rien prévu, trop de jeux, d’animes, de manga (aller, un peu de vie social aussi).

Bref, rendez-vous très bientôt pour un (vrai) article.

Sakata.Gintoki.full_.512755

Publié dans Divers | Tagué , | 2 commentaires

Life is Strange

lif2Life is Strange (LiS) est un jeu développé par le studio français (cocorico) DONTNOD (Remember me) et distribué par Square Enix.

LiS est au format épisodique, comme les jeux Telltale (Walking Dead, Games of thrones…). Ça a des avantages, mais aussi des inconvénients, les devs ont la possibilité d’améliorer leur jeu entre chaque épisode en prenant en compte l’avis des joueurs mais, et contrairement à RE Revelation 2 et ses sorties espacés d’une semaine, LiS sort environs toutes les 6 semaines.

Mais revenons sur l’histoire. Nous incarnons Maxine Caulfield (Max), une étudiante en photographie à l’académie de Blackwell se situant dans la bourgade d’Arcadia Bay. L’histoire débute alors que Max fait un étrange rêve pendant l’un de ses cours. Une gigantesque tornade menace de s’abattre sur Arcadia Bay, et ce dans à peine 4 jours. Après avoir repris ses esprits, Max découvre qu’elle n’est pas tout à fait comme les autres, elle peut en effet « contrôler » le temps. Son pouvoir lui permet de revenir en arrière et ainsi modifier le futur. Elle aura très vite à utiliser son nouveau pouvoir, car son amie d’enfance, Chloé Price est sous la menace de l’arme de Nathan Prescott. Max va devoir apprendre à utiliser son pouvoir à bonne escient et surtout, découvrir le mystère qui se cache derrière son rêve.

lif1LiF est un point & click en 3D, il s’inspire des jeux à choix comme Walking Dead. Comme habituellement pour ce type de jeu, on nous promets une montagne de choix qui influenceront plus ou moins la suite du jeu. Pour le moment, impossible de dire si cela aura une influence sur le 5 et dernier épisodes mais dès l’épisode 2, certains choix sont cruciaux et ont réfléchit bien avant de prendre sa décision. En tout cas, c’est bien plus encourageant que dans Walking Dead, ou le choix décisif apparait souvent en fin de jeu.

Mais plus que son gameplay, c’est l’ambiance de LiF qui donne envie au joueur de continuer. L’adolescence, les problèmes qu’on rencontre à cet age là, ect ect. Une période assez peu exploité dans les jeux vidéo, qui à le mérite de changer un peu. En plus de ça, on à une OST un peu folk, très agréable et qui colle très bien avec l’univers américain du jeu.

latest-01-life-is-strange-games-of-2015blogjpg-7f77af_1280wPour ne rien gâcher, la plupart des personnages sont plutôt bien fait dans l’ensemble (mais un peu stéréotypé), avec un background assez travaillé (accessible via le menu pause). Niveau background d’ailleurs, c’est très riche avec une sorte de journal intime de Max, la descriptions des différents personnages, lieux, moment clé des épisodes. Bref un très beau boulot et agréable à lire.

life-is-strange-episode-1-0016Le jeu en lui même est plutôt bien rythmé (hormis un gros passage dans l’épisode 2, assez ennuyeux et long), et à chaque fin d’épisode, comme une série TV, on à le droit à un cliffhanger qui fout en rogne parce qu’on à pas envie d’attendre 6 semaines pour connaitre la suite. Et en parlant de ça, le 3 ème épisode qui vient de sortir, met un véritable uppercut au joueur. J’ai rarement ressenti ça depuis très longtemps dans un jeu vidéo. Il rappelle (et à nous aussi) que le pouvoir de Max n’est pas sans conséquence, et même si au départ, l’intention était bonne, cela peut engendrer des situations que l’ont imaginait pas.

LifeIsStrange-3-24-2015-9-53-57-AM.00_08_16_50.Still002

Kate Marsh, un de mes personnages préférés du jeu.

Bref, je ne peux que vous conseiller Life is Strange, pas pour son gameplay, plutôt simple voir même redondant, mais pour ses qualités d’écriture et d’ambiance, qui sont vraiment excellente. Également, je pense que c’est mieux de le faire maintenant, avec l’attente de 6 semaines, plutôt que les épisodes à la suite quand ils seront tous sortis (normalement d’ici fin Aout) car le jeu perdra peut-être en force du au format épisodique avec une fin marquée pour chacun d’entre eux.

Publié dans Jeux video | Tagué | Laisser un commentaire

Faille dans le continuum espace temps

(Je sais, c’est super pompeux comme titre d’article haha)

20150412_102117

Ça fait déjà 1 mois que je suis revenu du Japon (;_;) et j’ai eu la flemme d’écrire un peu (beaucoup en fait). Et je l’ai toujours mais je me suis dit, comme on s’ennuie au boulot, bah autant écrire un peu.

Cette année j’ai pas fait grand chose de nouveau comme j’étais un peu le guide touristique du pauvre. J’y étais avec ma cousine, sa copine et un pote du lycée (ça rajeunit pas tout ça!).

C'est toujours chouette de nuit

C’est toujours chouette de nuit

Bref j’ai refait un peu le tour de Tokyo (Akiba, Ikebukuro, Shinjuku, Shibuya …) histoire de refaire le stock de truc inutile pour encombrer ma chambre.

Après que Chris se soit remis des baffes continuelles que je lui mettais dans la tronche, on a un peu calmer la 2 ème semaine pour faire … des bars xD (un soir, on a vu un défilé de 1000 nana à Shibuya, sans exagération et que des canons … mais bref ). Je suis pas sociable et pourtant, les bars c’est cool, on profite d’un bon whisky (que je déteste, mais le Yamazaki s’enfile tout seul), de la bonne musique et des jolies serveuses (c’est moi après tout haha).

J’ai pu faire quelques concerts aussi, genre d’un petit groupe local, SCANDAL (que j’ai été revoir à peine revenu en France haha) mais également d’un sombre inconnu, il plagiait du Oasis en plus ce tocard. Noel Gallmachin je crois :o.

20150416_170929

Une petite salle de concert

Une petite salle de concert

Enfin pour finir, et comme d’habitude maintenant, le petit rituel avec Thomas. Une petite grimpette d’une montagne non loin de Tokyo, histoire de sortir de la ville, respirer l’air pur. La communion avec la nature comme dit le Monsieur!

20150418_113017 20150418_114957 20150418_130720

20150418_163832J’aurais aussi pu dire que ma chaussure trouée n’était plus seule puisqu’elle était rejoint peu de temps après le début du voyage par la seconde, que j’ai perdu la voix pendant une after d’Oasis avec des Japonais en délire, que Chris à regretter de ne pas m’avoir écouté en allant à Roppongi, que je me suis pété le bide au Shabu-Shabu mais la flemme revient déjà à moi malheureusement :’).

20150406_000549-1

Sur ce, Sayo-fucking-nara!

RS

Publié dans Vacances Japon 2015 | Tagué | 2 commentaires

Romain-sama

Ok le titre est pompeux à mort (ouais, j’aime bien qu’on me dise Romain-Sama). Sauf que ça arrive que dans un endroit sur terre, et plus particulièrement un café : le Maid-café.

Si d’aventure (je sais pas si c’est une bonne chose) vous me suivez sur Twitter ou FB, vous savez que les maid café et moi, c’est comme le foot et les anglais, du bonheur à ne plus qu’en faire.

061299_ahomecafe_0003

Bref, si vous savez pas ce qu’est un maid café, il s’agit d’un … café ou les serveuses (désolé mesdames) sont toutes habillées en soubrette. Le principe du maid café est que le client est le maitre (goshujin sama pour un garçon, Ojou-sama pour une fille). Vous voulez passer un agréable moment, discuter avec votre maid favorite du dernier anime sorti ou bien manger de la bouffe pas très bonne et ultre cher? Le maid café est fait pour vous.

14588_10206423501532086_8129145361339430333_n

Comme ça, ça part plutôt mal, payé pour de la bouffe sans plus ultra cher, ça donne pas envie. Et bien … en fait ça sert à rien de nier, si vous aimez pas le concept, vous irez une fois et vous ne reviendrez plus jamais. L’intérêt du maid café, c’est la maid, celle qui fera chavirer votre cœur, qui vous fera stalker son emploi du temps pour venir quand elle travail, celle qui vous fera dépenser vos derniers acquis après un dur labeur.

Bien sur, le maid café a plusieurs règles, comme le fait de ne pas pouvoir prendre de photos (Et oui, ils pensent à tout), vous pouvez vous prendre en photo avec la maid de votre choix sur un polaroid, et ce pour la modique somme de 3,50 ~€ ou 5€ la version pls grande.

Bref, une immense escroquerie dans laquelle je suis tombé à cause de Zera. Ahhhh Zera-chan, la perfection :3. Elle est marrante, elle sourit, elle est mignonne (vous allez me dire, c’est son boulot tout ça). Mais voilà, elle a le truc.

CB-QLe-VEAEPSJU.jpg large

Donc fin mars, elle poste sont emploi du temps pour avril, et bien sur, je me cale quelques maid café quand elle est présente. A peine le 2 eme jour au Japon que j’y suis. Malheureusement, c’est pas elle qui nous sert (j’y vais avec un ami, ma cousine et sa copine). Bon pas grave je l’ai vu, c’est l’essentiel, elle est bien la quand j’y suis.

Et là, tout à coup, illumination (ben ouais), elle me voit <3. Véridique elle cour vers moi et « Ahhhh Romain-sama » (MAIS BORDEL JE T’AIME)  (oups). Elle me dit que ça fai longtemps, et qu’elle est contente de me revoir, on parle un peu (un peu, je pige mieux le jap, mais je le parle toujours pas). Du coup elle nous sert et tout, bien sur, je prends la photo avec elle. Après la photo, elle laisse exprimer son imagination dessus et elle me tend la photo.

Ultimate combo, je lui donne un dessin que j’avais fait d’elle. Et la <3. Elle est tellement contente (ptet qu’elle l’a foutu à la poubelle en disant quel gros taré celui là) mais je préfère rester sur ma première opinion. Elle a kiffer et tant mieux.

image00_16

Malheureusement, c’était déjà l’heure de partir mais il me reste pas mal de jour à voir ma Zera (j’ai été la revoir une autre fois déjà huhu).

Voilà, je suis de retour au Japon, et putain ça fait du bien!

Publié dans Vacances Japon 2015 | Tagué | 1 commentaire

Japon, Saison 6

yamanote

Déjà 6 fois. Cette année, ça fera la 6eme fois que je pars au Japon.

Mine de rien, j’aurais pu m’acheter une maison, une Ferrari, une maid rien que pour moi ( héhé :D). Bon nan je rigole mais c’est vrai que je suis vraiment content de pouvoir profiter et partir aussi loin et aussi souvent. Un jour je pourrai plus le faire alors autant en profiter pendant que je suis encore jeune.

1511096_1538788219704405_1617468209507838894_n

Monsieur l’agent, j’vous jure que je voulais pas!

Donc c’est reparti pour un tour, cette fois « seulement » 15 jours, et avec un ami + ma cousine et son amie qui n’ont jamais été la-bas. Du coup, on restera sur Tokyo, déjà parce qu’en 15 jours, on a juste de quoi faire (y a toujours des trucs à découvrir au Japon) et en plus, affluence ou pas, mais les hôtels pas trop cher sont blindé cette année donc, pour sortir de Tokyo, fallait réserver bien plus tôt que Janvier :/.

Mais bon, on a quand même un ptit programme sympa déjà. Je retourne voir les poulettes (Scandal) en concert, avant des les revoir en France et en Angleterre :3. Si j’ai une place, j’irai voir Noel Gallagher (encore!). On a également prévu d’aller au Fuji Q Highland (au pied du mon Fuji) mais aussi à un parc d’attraction dans Tokyo avec la thématique du Shonen Jump (gros éditeur de manga au Japon, dont DBZ, One Piece …).

japan-scandal-3

Bien sur, la traditionnel visite d’Akiba (Zera-chan, je reviens te voir <3), quelques temples (mais pas trop hein, c’est tous les mêmes) et surement 2 ou  3 lieux touristiques. Et puis bordel, c’est la saison des cerisiers en fleurs \o/. Genre, je veux voir une Koari en vrai :’).

1016401_10204908418495957_2397112342141265111_n

Zera ou la perfection incarnée

Et je vais encore acheter plein de trucs useless qui rempliront ma chambre encore un peu plus :’), déjà pleine à craquer de truc … useless.

J’espère que je pourrais tenir le blog à jour de temps en temps, sinon on se retrouvera plus tard o/!

Publié dans Vacances Japon 2015 | Tagué | Laisser un commentaire

Arigatou Kaori Miyazono

vlcsnap-2015-03-20-19h09m50s153

Bon, pour ceux qui l’ont déjà vu (fini?) auront compris sur quoi allait porter mon article du jour (mois? haha). Il s’agit de Shigatsu wa Kimi no Uso. Alors je sais, j’en ai déjà parler lors d’un précédent article

Du coup je vais pas reparler de la première partie abordé dedans mais plutôt de la seconde et la fin de l’anime (oui ça va spoil, j’ai essayé de ne pas spoil dès le titre non plus quand même).

Cette seconde partie se concentre plus sur la romance et la psychologie des personnages. Bien sur, il y a toujours des performances musicales mais c’est un peu plus en retrait.

On aurait pu croire que tout allait bien dans le meilleur des monde mais non, vous vous fourrez le doigts dans l’œil. Kao-chan, qui est, soyons honnête, la fille la plus mignonne de la saison d’automne/hiver 2014/2015 est très souvent malade, ce qui l’oblige à des visites régulière à l’hôpital.  Sauf que sont état s’empire au fil des épisodes. Et c’est, je trouve, un des défauts de l’anime. Kao-chan est malade, c’est triste, mais le pire, c’est qu’on ne sait pas ce qu’elle a. Et ce jusqu’à la fin, on ne saura pas. Alors peut-être que dans le manga, tout est expliqué ( d’ailleurs j’en profite pour dire que le manga sort en France en Avril aux éditions Ki-Oon) mais là, on est un peu frustré (pas seulement pour ça, mais on verra plus tard).

Kousei, qui venait enfin de se remettre du traumatisme de la mort de sa mère (qui l’empêchait d’entendre les notes du piano) n’aura malheureusement pas le temps de souffler.

Shigatsu-wa-Kimi-no-Uso-01

Pendant que Kousei donnera des leçons à la petite soeur de Takeshi en vue d’une performance dans son école, Kao-chan le passera le plus clair de son temps à l’hôpital, magnifiquement *sic* retranscrit dans l’anime par sa pâleur. S’en suit un long combat contre sa maladie, dans l’espoir de remonter sur scène avec Kousei afin de faire une dernière performance ensemble.

Le petit regret de cette seconde partie, c’est le retrait de certains personnages, Watari n’est pratiquement plus présent, de même que Emi et Takeshi qu’on ne voit presque plus hormis quelques brèves apparations. Pas bien méchant mais frustrant encore une fois.

shigatsu

On sent qu’on se rapproche de la fin, puis arrive le premier coup de couteau dans le coeur. Mais le bien violent, celui dont tu te relève presque pas. Qui n’a pas fait pause, est rester bloqué 10 secondes puis revenu en arrière pour bien relire ce qu’a dit Kao-chan à Kousei « Veux-tu commettre un suicide avec moi? ». POURQUOI? Quel esprit démoniaque se cache derrière tout ça?

vlcsnap-2015-03-21-19h07m25s107

Bien sur les épisodes suivants montreront le combat de notre petite Kao-chan pour essayer de revenir sur scène. Malheureusement, rien n’y fera, se sentant de plus en plus faible, elle décide de faire l’opération de la dernière chance. Et là, accrochez-vous, les derniers episodes, et particulièrement le dernier ne sont que désespoir. Monokuma approuve ces épisodes. Le dernier épisode, en 2 partie, se concentre d’abords sur la performance de Kousei lors d’un concours. Tout est absolument sublime, l’animation à couper le souffle (bon sang, les animateurs ont du avoir du sang au bout des doigts), la musique, la mise en scène. Car oui, pendant la représentation, Kousei sait que Kao-chan est entrain de mourir (bon on passera sur le comment du pourquoi, les connexions, toussa …). Son « Sayonara » (Adieu en japonais) est lourd de sens.

Shigatsu_wa_Kimi_no_UsoLa 2eme partie de l’épisode est aussi (voir encore plus) triste. Kao-chan a laissé une lettre pour Kousei, où elle écrit toute la vérité. Qu’elle le connait depuis longtemps, que c’est lui qui l’a fait passer du piano au violon, qu’elle l’aimait secrètement depuis tout ce temps. D’ailleurs, le nom de l’anime ( » Your lie in April » « Shigatsu wa Kimi no Uso » en japonais) fait référence au seul mensonge que Kaori est fait à Kousei. Ce n’est pas Watari qu’elle aimait, mais bien lui. Sauf qu’elle n’osait pas, parce qu’elle pensait qu’elle ne trouverait pas sa place entre lui et ses amis. Et surtout elle ne se voyait pas demander à Tsubaki, qui aime Kousei, de le lui présenter.

Et mon dieu que cette lettre est triste, perso j’ai versé des larmes, impossible de rester insensible. En plus, le tout est sublimé par une OST magnifique, brillante. Et comment rester de marbre par cette dernière phrase « Le printemps sera bientôt là. Le printemps, la saison où je t’ai rencontré, arrive. Un printemps sans toi…arrive » Ouvrez les vannes.

Honnêtement, j’allais lui mettre 9/10 mais ce final, ces émotions. C’est 10/10. Ça faisait bien longtemps qu’un anime ne s’était pas aussi bien fini. Bien sur, ça fait beaucoup parler car sur MAL (My Anime List), Shigatsu se classe 15eme (devant certaines pointures tel que Cowboy Bebop). Personnelement, peut importe le classement, la note ou je ne sais quoi, pendant ces 22 épisodes, j’ai vibré devant la musique, avec les personnages, j’ai pleuré, j’ai rigolé, j’ai souris en même temps qu’eux et je pense que c’est plus important que le reste :).

Je pense que c’est tout, mais Shigatsu wa Kimi no Uso restera gravé dans ma mémoire très longtemps je pense, au même titre qu’un Evangelion, Cowboy Bebop et autres.

« Arigatou Kaori Miyazono »

vlcsnap-2015-03-21-19h35m56s238

Publié dans Animes | Tagué , | Laisser un commentaire